• Nur Gott kann mich richten
  • Nur Gott kann mich richten
  • Nur Gott kann mich richten

Nur Gott kann mich richten

de Özgür Yildirim Premières Gala

Pendant des années, Ricky a payé pour son frère Rafael et son ami Latif suite à un hold-up raté. Aujourd’hui, Latif souhaite remercier Ricky, à sa manière, pour le temps qu’il a passé en prison à sa place: il lui propose un coup apparemment sûr, avec beaucoup d’argent à la clé. Après un temps d’hésitation, Ricky accepte et embarque son frère Rafael dans l’aventure. Tout se déroule comme sur des roulettes, jusqu’à ce que Diana, flic, vienne chambouler leurs plans. Commence alors un jeu du chat et de la souris aux sensations fortes, qui risque de tous les conduire à leur perte… Le réalisateur Özgür Yildirim nous donne, dans sa dernière œuvre, un aperçu du milieu des gangsters dans la métropole de Francfort. Comme dans CHIKO – film où apparaissait déjà Moritz Bleibtreu –, il raconte le quotidien de la scène criminelle clandestine d’une grande ville allemande.

  • Genre: Policier
  • Pays, Année: Allemagne, 2017
  • Longueur: 99 Min
  • Langue: allemand
  • Sous-titres: anglais
  •  
  • Réalisateur: Özgür Yildirim
  • Acteurs: Moritz Bleibtreu, Kida Khodr Ramadan, Edin Hasanovic, Birgit Minichmayr, Peter Simonischek, Franziska Wulf, Alexandra Maria Lara, Tim Wilde
  •  
  • Scénario: Özgür Yildirim
  • Caméra: Matthias Bollinger
  • Montage: Sebastian Thümler
  • Musique: Peter Hinderthür
  •  
  • Producteurs: Christian Becker, Moritz Bleibtreu
  • Coproducteur: Özgür Yildirim
  • Producteur exécutif: Martin Moszkowicz
  •  
  • Production: Rat Pack Filmproduktion GmbH, Paloma Film, Constantin Film AG
Afficher plus d’infos


Tags