Miséricorde

de Fulvio Bernasconi Compétition internationale

Thomas, Genevois, a passé les trois derniers mois à pêcher au Québec. Le jour de son retour, il atterrit pourtant sur le lieu d’un accident: Muk, un Indien de 13 ans vivant dans une réserve à proximité, gît sur la route. Le chauffard vient de commettre un délit de fuite. Bien que Thomas soit attendu chez lui, en Suisse, il décide de reporter son départ, promettant à la mère de Muk de retrouver le coupable. Par ses recherches, Thomas éveille les soupçons de la policière locale Laurie, qui ne le perd pas de vue. Qui est cet homme réservé qui semble ne pas faire grand cas de sa personne et qu’est-ce qui le pousse à se mêler d’une affaire qui ne le concerne pas? La troisième œuvre du cinéaste Fulvio Bernasconi, MISÉRICORDE, prend la forme d’un drame visuellement impressionnant mêlant culpabilité, refoulement et pardon.


  • Genre: Thriller
  • Pays, Jahr: Suisse, Canada, 2016
  • Longueur: 90 Min
  • Langue: français
  • Sous-titres: anglais, allemand
  •  
  • Regie: Fulvio Bernasconi
  • Acteurs: Jonathan Zaccaï, Evelyne Brochu, Daniel Gadouas, Charlie Arcouette, Marie-Hélène Bélanger, Marthe Keller, Marco Collin
  •  
  • Scénario: Antoine Jaccoud
  • Caméra: Filip Zumbrunn
  • Schnitt: Claudio Cea
  • Musique: Nicolas Rabeus
  •  
  • Produzenten: Jean-Marc Fröhle, Nicolas Comeau, Michel Merkt
  • Executive Producer: Jean-Marc Fröhle
  •  
  • Produktionsfirmen: Point Prod SA, 1976 Productions
  • Distribution Suisse: Outside the Box
Afficher plus d’infos

Ajouter à ma watchlist

Tags

5 critiques

review
hanspeter tschumi , 1 Jahr her

gut gemachter Film


Adhideb Ghosh, 1 Jahr her


Mariusz Frukacz, 1 Jahr her


French Tweacher, 1 Jahr her

Just loved it! Unlike so many boring French films with planky acting, Miséricorde lets the viewers fully invest themselves into the characters' innermost feelings in a very non-judgemental and truthful manner. Jonathan Zaccai and Evelyne Brochu absolutely shine in this. Plus you get to see Marthe Keller, no less. Throw in the stunning landscapes of the Grand Nord and you get a real great cinema experience. The viewer may feel left a bit high and dry with the ending, but it is so minor in regard of the other great features that I am willing to grant it a Miséricorde pass for it. More like this, please!


Helga Senden, 1 Jahr her