• Die Gentrifizierung bin ich. Beichte eines Finsterlings
  • Die Gentrifizierung bin ich. Beichte eines Finsterlings
  • Die Gentrifizierung bin ich. Beichte eines Finsterlings

Die Gentrifizierung bin ich. Beichte eines Finsterlings

de Thomas Haemmerli Compétition internationale du documentaire

La ville de Zurich souffre-t-elle de stress causé par la promiscuité? Et comment vit-on dans des métropoles comme São Paulo, Mexico ou Tbilissi? Le réalisateur Thomas Haemmerli aborde, d’une perspective autobiographique, des thèmes comme le développement urbain, l’architecture, la densité, le marché de l’immobilier, la xénophobie et la gentrification. Son parcours l’a justement conduit d’une enfance dans un quartier de villas, à Zürichberg, à une adolescence dans des squats, des colocations et des appartements de yuppies, pour terminer avec plusieurs résidences secondaires dans différentes métropoles. Devenu père sur le tard, il veut aujourd’hui promouvoir la revalorisation de Zurich, justement en achetant un grand appartement rénové de la ville… Dans un documentaire varié aux allures d’essai, il cloue au pilori, avec beaucoup d’humour et de fraîcheur, non seulement lui-même, mais surtout la droite nationale conservatrice, qui craint pour son espace à cause de l’immigration, et la gauche politique, qui se dresse contre la modernité architectonique.


  • Genre: DOC: Essay
  • Pays, Année: Suisse, 2017
  • Longueur: 98 Min
  • Langue: allemand
  • Sous-titres: anglais
  •  
  • Réalisateur: Thomas Haemmerli
  •  
  • Scénario: Thomas Haemmerli
  • Caméra: Stéphane Kuthy
  • Montage: Daniel Cherbuin
  • Son: Jean-Pierre Gerth
  •  
  • Producteur: Mirjam von Arx
  •  
  • Production: ican films gmbh, Schweizer Radio und Fernsehen
  • Distribution Suisse: Filmcoopi Zürich AG
  • gentrification.me
Afficher plus d’infos


Tags