Jury compétition internationale

Frank Langella, acteur

Frank Langella

Frank Langella, né en 1938 dans le New Jersey, remporte déjà un prix d’acteur pendant ses études à l’Université de Syracuse. Dans les années 1970, il connaît l’un de ses plus grands succès à Broadway dans une nouvelle mise en scène de « Dracula » de Bram Stoker. Il fait ses premiers pas à l’écran en 1970 dans le film JOURNAL INTIME D’UNE FEMME MARIÉE, qui lui vaut un prix d’interprétation au National Board of Review et un Golden Globe Award comme meilleur espoir masculin.  F. Langella a joué dans plus de 30 productions et a signé diverses compositions scéniques en tant que producteur et réalisateur. Dans la pièce « Frost/Nixon », il incarne avec brio le président américain sortant,  un rôle primé par un Tony Award de meilleur comédien. Le film éponyme a valu à la star un Golden Globe ainsi que sa première nomination aux Oscars. 

Carlos Cuarón, scénariste, réalisateur

Carlos Cuaron

Carlos Cuarón, né en 1966 à Mexico City, étudie littérature anglaise à l’UNAM de Mexico City. Il débute en 2008 en tant que réalisateur  avec le film RUDI ET CURSI, interprété par Gael Garcia Bernal et Diego Luna. En 2001 déjà, il écrit le scénario du succès international Y TU MAMA TAMBIEN. Il collabore également, dans le même rôle, avec José Luis García Agraz sur EL MISTERIO DE TRINIDAD. Cette production ainsi que d’autres films lui valent de nombreux prix et nominations. Outre ses longs-métrages, C. Cuarón réalise neuf courts-métrages qu’il a lui-même écrits. Il est également l’auteur de pièces de théâtres et histoires courtes, extrêmement connues dans tout le Mexique. C. Cuarón s’est fait un nom comme producteur avec le film de Niels Muller THE ASSASSINATION OF RICHARD NIXON.  En 2007, il fonde, en collaboration avec René Castillo, une entreprise de production spécialisée dans les films d’animation. 

Barry Gifford, écrivain et scénariste

Barry Gifford

Barry Gifford est un célèbre écrivain et scénariste américain. Il est récompensé plusieurs fois pour son œuvre, entre autres par PEN, l’American Library Association et la Writers Guild of America. Ses recueils de nouvelles « Jour de chance pour Sailor » et « The Phantom Father » sont élus livres de l’année par le « New York Times », sans compter que le « Los Angeles Times » a nommé « Wyoming » roman de l’année. « Night People » lui vaut le prix Brancati. Barry Gifford écrit en outre des librettos pour les opéras de Toru Takemitsu, d’Ichiro Nodaira et d’Olga Neuwirth. Les travaux de B. Gifford paraissent dans diverses publications comme le « New Yorker », « Esquire », « La Nouvelle Revue Française » et « El País ». Il a entre autres écrit les scénarios SAILOR ET LULA et LOST HIGHWAY pour David Lynch, CITY OF Ghosts  de Matt Dillon, BALL Lightning  d’Amy Glazer et THE PHANTOM FATHER de Lucian Georgescu. 

Julia Solomonoff, scénariste, réalisatrice

Julia Solomonoff

Julia Solomonoff, née en Argentine, vit aujourd’hui à New York. Elle étudie le cinéma à l’Université de Columbia et y travaille aujourd’hui en tant que professeur. Son film LE DERNIER ÉTÉ DE LA BOYITA (2009) lui a valu plus d’une douzaine de prix internationaux.  Son premier long-métrage HERMANAS (2005) a vu le jour au Sundance Writers’ Lab. Le film COCALERO (2007), produit par J. Solomonoff et réalisé par Alejandro Landes, retrace la montée au pouvoir bolivien d’Evo Morales. J. Solomonoff a également travaillé sur plusieurs productions télévisées, dont CHIN CHON FAN et THE SUITOR. Ses courts-métrages lui ont valu divers prix également. En 2009, elle s’improvise conseillère pour le Canal Encuentro, la chaîne de formation publique argentine. Elle a ainsi collaboré avec des réalisateurs de renom comme Isabel Coixet, Fabian Bielinsky, Carlos Sorin et Martin Rejtman.  

Sharon Swart, auteur et experte en cinéma

Sharon Swart

La Néerlandaise de naissance, diplômée en sciences politiques et des médias ainsi qu’en communication, débute sa carrière en tant que reporter et productrice auprès de la branche hollandaise de RTL Television. Plus tard, elle devient journaliste à San Francisco. Ayant rédigé pendant quatre ans pour le célèbre quotidien « The Hollywood Reporter » à Los Angeles, elle a travaillé pendant onze ans pour le magazine « Variety », pour lequel elle a contribué notamment aux chroniques. Sharon Swart, qui a laissé ses traces d’auteur dans les magazines « Filmmaker », « Harper’s Bazaar » et « Esquire », est l’une des premières journalistes américaines à analyser, à la fin des années 90, le phénomène de la TV réalité. Elle rassemble des expériences en tant que membre du jury aux festivals Sundance, CineVegas et Stockholm. De plus, Sharon Swart est membre actif de FilmAid, une organisation caritative venant en aide aux réfugiés. 

Anatole Taubman, comédien

Anatole Taubman

Né en 1971 à Zurich, le comédien Anatole Taubman étudie à la célèbre Circle in the Square Theatre School de New York. Jusqu’à ce jour, il a joué dans plus de 50 productions cinématographiques et télévisées, dont le rôle principal dans le film suisse primé MARMORERA. En outre, A. Taubman a tourné dans CHANNEL&STRAVINSKY, le film d’action TAKEN, la série télévisée américaine LES TUDORS (saison 2), la production suisse-allemande MEIN NAME IST BACH et la série de la BBC WALKING THE DEAD, dans l’épisode « Pieta ». Il incarne le perfide Elvis dans le James Bond de Marc Forster QUANTUM OF SOLACE. Comptent parmi ses récentes productions LES PILIERS DE LA TERRE, LARGO WINCH II et CAPTAIN AMERICA: THE FIRST AVENGER. En 2004, A. Taubman s’est vu remettre le Prix du cinéma suisse comme meilleur second rôle et a remporté, en 2008, le Prix Walo dans la catégorie meilleur comédien.

Jury compétition germanophone

Jessica Hausner, réalisatrice et scénariste

Jessica Hausner

Jessica Hausner, née en 1972 à Vienne, étudie la psychologie puis la mise en scène à la Filmakademie de Vienne. En 1996, elle réalise son premier court-métrage intitulé FLORA, qui lui vaut, outre de nombreux prix, un Pardino au Festival du film de Locarno. Son film de diplôme, semi-documentaire, INTER-VIEW obtient, en 1999, le Prix du Jury de la Cinéfondation au Festival de Cannes. Jessica Hausner gagne l’attention du public international en 2001 avec LOVELY RITA, une étude impressionnante sur la solitude au quotidien. Avec HÔTEL (2004), elle s’essaie au thriller psychologique. En 2009, elle reçoit une invitation à la compétition de la 66ème Mostra de Venise pour son film LOURDES, récompensé du célèbre prix Fipresci. A l’occasion de la 47ème Viennale, le prix du meilleur film lui est également décerné pour LOURDES. En 1999, Jessica Hausner fondait l’entreprise de production cinématographique viennoise coop99. 

Christof Neracher, producteur

Christof Neracher

Christof Neracher, né en 1970, est directeur et copropriétaire de Hugofilm. L’entreprise de production compte parmi les principaux espoirs du secteur cinématographique suisse depuis le succès international du film VITUS (2006) de Fredi M. Murer. En tant que producteur, C. Nerarer s’est engagé en faveur de plusieurs projets comme PEPPERMINTA (2009) de Pipilotti Rist, TANNÖD (2009) de Bettina Oberli et de JO SIFFERT – LIVE FAST, DIE YOUNG (2005) de Men Lareida. C. Neracher débute sa carrière en tant qu’éclairagiste indépendant. Par la suite, il est directeur de production pendant quatre ans dans l’événementiel et le théâtre avant de terminer, en 2000, une formation postgrade de deux ans en management, finances et organisation. De 1999 à 2000, il travaille pour l’Expo.02. En 2006, il participe au Festival de Cannes en qualité de « Producer on the move ». C. Neracher est membre du Conseil de fondation de Swiss Films et membre du Comité directeur d’ACE (Ateliers du Cinéma Européen).

Christoph Schaub, réalisateur

Christoph Schaub

Né en 1958 à Zurich, Christoph Schaub entre dans la coopérative Videoladen de Zurich et participe à la fondation de Dschoint Ventschr AG. De 1996 à 2004, il enseigne l’art de la réalisation dans la section Film/Vidéo à la Höhere Schule für Gestaltung ainsi qu'à l'école F+F à Zurich. A l’occasion de l’Expo.02, il supervise l’exposition « Onoma » en qualité de directeur artistique. Il a également été vice-président de l’Association suisse des scénaristes et réalisateurs de films et membre du Comité du Centre suisse de cinéma. Depuis 2005, il est conseiller de fondation dans la commission de la Zürcher Filmstiftung. Il participe également à la création du cinéma de quartier Morgental et des cinémas RiffRaff (Zurich) et Bourbaki (Lucerne). Christoph Schaub est connu du public pour la réalisation de LA DISPARITION DE GIULIA (2009), JEUNE HOMME (2006) et STERNENBERG (2004). Ses films ont tous reçu un écho très positif en Suisse comme à l’étranger, auprès des spectateurs mais aussi des médias. 

Frieder Wittich, réalisateur et scénariste

Frieder Wittich

Né en 1974 à Stuttgart, Frieder Wittich fait ses premières armes directement après sa maturité en tant qu’assistant cadreur pour la chaîne télévisée SAT.1. Il travaille en qualité de co-auteur de jeu télévisé de Krystian Martinek pour ZDF et SAT.1 et collabore au scénario de la série policière UNE ÉQUIPE DE CHOC. En 2005, F. Wittich termine sa formation de réalisateur à la Hochschule für Fernsehen und Film de Munich. Il réalise alors des spots publicitaires pour DaimlerChrysler, Swisscom et McDonald’s. Avec la comédie 13 SEMESTER (2009), F. Wittich célèbre ses débuts fort remarqués au cinéma à l’occasion du Zurich Film Festival de 2009. Ses courts-métrages MOSQUITO (1999) et OPUS (2002) sont récompensés à Beyrouth et à Bamberg ainsi qu’à l’Arizona International Film Festival. En 2004 déjà, F. Wittich s’est vu décerner, entre autres, le Porsche Award, le Kurz & Schön Award, le First Steps Award ainsi que deux Gold au Festival international du film publicitaire Spotlight.

Johanna Wokalek, actrice

Johanna Wokalek

Après avoir suivi le séminaire Reinhardt, Johanna Wokalek fait ses débuts sur les planches en 1996 dans « Alma – A Show Biz ans Ende », réalisé par Paulus Manker, filmé plus tard avec elle pour la télévision. Depuis lors, Johanna Wokalek tourne dans différentes productions scéniques et obtient le prix d’interprétation Alfred Kerr en 1999. J. Wokalek joue également dans de nombreux films. Elle débute en 1998 dans la production de Max Färberböck  AIMÉE ET JAGUAR. En 2003, elle remporte le Prix bavarois du cinéma pour son rôle émouvant de Lene dans HIERANKL, suivi en 2006 du Prix Adolf Grimme. Dans LA BANDE À BAADER (2007), elle joue le rôle de Gudrun  Ensslin, une terroriste du RAF, ce qui lui a valu le Prix Bambi comme meilleure actrice nationale. En 2008, elle tourne dans le film DIE PÄPSTIN de Sönke Wortman, puis dans différentes séries télévisées comme « Tatort – Der tote Chinese » et « Bella Block – Blackout ».  

Jury compétition internationale du documentaire

Jennifer Fox, réalisatrice, productrice et caméraman

Jennifer Fox

Jennifer Fox est demandée sur le plan international pour ses travaux de réalisatrice, de productrice et de caméraman. Son premier film BEIRUT: THE LAST HOME MOVIE est diffusé dans plus de 20 pays et récompensé par plusieurs prix, dont le Grand prix du jury dans la catégorie documentaire au Festival Sundance en 1988. La série UNE HISTOIRE D’AMOUR EN AMÉRIQUE, pour laquelle elle joue le rôle de productrice, réalisatrice et caméraman, s’est classée parmi le top ten des séries télévisées de l’année dans le « New York Times » et d’autres publications en 1999. La série en 6 épisodes FLYING CONFESSIONS OF FREE WOMAN célèbre sa Première mondiale en 2006 au Festival international du film documentaire à Amsterdam (IDFA). Elle produit, pour la télévision sud-africaine, PROJECT TEN: REAL STORIES FROM A FREE SOUTH AFRICA. Sa récente œuvre MY REINCARNATION, retraçant l’histoire d’un maître tibétain en exil avec son fils, lui a coûté plus de 20 ans de travail. 

Mark Lewis, réalisateur, scénariste, producteur

Mark Lewis

Mark Lewis, né à Sydney, débute une formation de réalisateur à l’Australian Film School après ses études en économie. Il influence le sous-genre du documentaire humoristique sur la nature et met en évidence, dans ses films, les relations complexes et amusantes entre l’homme et l’animal. Grâce à sa marque de fabrique – l’exposition des faits doublée d’ironie – il pousse le spectateur à réfléchir à son attitude face aux petits et aux grands animaux. Il se consacre également à l’une des créatures les plus singulières: l’être humain. Il se fait connaître du public avec des documentaires comme CANE TOADS: AN UNNATURAL HISTORY (1998), THE WONDERFUL WORLD OF DOGS (1999) et THE NATURAL HISTORY OF CHICKEN (2000). Ses œuvres lui ont valu de nombreux prix dont trois Emmys, un British Academy Award ainsi qu’une nomination au Directors Guild of America.

Chris Paine, réalisateur et producteur

Chris Paine

L’Américain Chris Paine – co-fondateur de Mondo-tronics, qui a équipé la mission sur mars Pathfinder de la NASA avec des robots et initié le service Internet Outfitters – attire l’attention en 2006 avec le documentaire WHO KILLED THE ELECTRIC CAR?. Le film raconte le développement de voitures électriques en Californie et l’échec du projet. C. Paine a précédemment produit les documentaires de Mark Neale ASTER (sur le MotoGP, 2003) et NO MAPS FOR THESE TERRITORIES (sur l’auteur de science-fiction William Gibson, 2000). Il assiste également Michael Tolkin pour son film LE NOUVEL ÂGE (1994). Il prévoit, pour 2011, de réaliser REVENGE OF THE ELECTRIC CAR et CHARGE!, un film sur une course de motos électriques sur l’île de Man. Au cours des derniers mois, C. Paine a créé le projet « Narrative War Room », relatant la catastrophe pétrolière survenue dans les Etats du sud. 

Nenad Puhovski, réalisateur et producteur

Nenad Puhovski

Né en 1949 à Zagreb en Croatie, Nenad Puhovski étudie la sociologie et la philosophie et, parallèlement, la réalisation au cinéma et à la télévision. Adolescent, il reçoit déjà de nombreux prix, le premier lui étant décerné alors qu’il a 15 ans. Dans ses documentaires DEAD HARBOUR (1976) et BORDERLINE OF HUNGER (1994), il met l’accent sur les problèmes sociaux. L’un de ses autres thèmes fétiches est les arts visuels, qu’il présente entre autres dans IN QUEST OF SUTEJ (1981). En 1996, N. Puhovski fonde Factum, qui se transforme rapidement en coopérative croate pour le documentaire très influente. Il crée en 2004 le ZagrebDox, un festival unique pour le documentaire. N. Puhovski est également fondateur et directeur du programme de Master réalisation et production de films documentaires à l’Academy for Drama Arts de Zagreb et est très demandé comme membre de jury dans le monde entier. En 2009, il reçoit l’EDN Award pour sa vaste contribution au film documentaire en Europe. 

Heidi Specogna, réalisatrice

Heidi Specogna

Née en 1959 à Bienne, Heidi Specogna fréquente l’école de journalisme de Zurich et travaille pour différents médias suisses allemands. De 1982 à 1988, elle étudie à la Deutschen Film- und Fernsehakademie de Berlin. Depuis 2003, elle enseigne le film documentaire à la Filmakademie de Ludwigsburg. L’un des principaux sujets de ses créations est l’Amérique latine. Dans son documentaire TANIA LA GUERILLERA (1991), elle brosse le portrait de Tamara Bunke, combattante contre la guérilla bolivienne. Avec TUPAMAROS (1996), elle aborde le mouvement de guérilla urbaine uruguayen homonyme, qui se transforme en parti politique en 1985. H. Specogna a entre autres reçu le Prix du cinéma suisse, le Coral-Award au Festival Internacional del Nuevo Cine Latinoamericano à la Havane ainsi que le prix Adolf Grimme. En outre, elle a été nominée pour le Prix du cinéma allemand. Elle est membre des Académies du cinéma suisse et allemand. 

Golden Icon

Michael Douglas

Michael Douglas

L’acteur et producteur américain Michael Douglas est l’un des rares artistes à avoir reçu un Oscar tant pour le meilleur film que pour le meilleur rôle principal. Il s’est vu récompenser, en tant que producteur, pour VOL AU-DESSUS D’UN NID DE COUCOU (1976), le chef-d’œuvre de Milos Forman, et en tant qu’acteur pour sa performance dans WALL STREET (1987).

Depuis qu’il a incarné l’investisseur Gordon Gekko dans WALL STREET, il devient l’un des acteurs les plus connus au monde. Ses grands succès: LIAISON FATALE (1987), où il devient l’esclave de Glenn Close et BASIC INSTINCT (1992), où il tombe dans les griffes de Sharon Stone.

M. Douglas a interprété de nombreux rôles dans, entre autres, le drame LA GUERRE DES ROSE (1989) avec Kathleen Turner, CHUTE LIBRE (1993), où il joue un petit citoyen en prise à un accès de folie ou dans le film sur la drogue TRAFFIC (2000) avec Catherine Zeta-Jones, qu’il épouse la même année en secondes noces. 

A Tribute to...

Milos Forman

Milos Forman

Les films VOL AU-DESSUS D’UN NID DE COUCOU (1976), avec Jack Nicholson, et AMADEUS (1984) retraçant la vie du virtuose Wolfgang Amadeus Mozart lui ont valu son succès mondial. Depuis lors, les œuvres du réalisateur américain d’origine tchèque Milos Forman comptent parmi les films d’auteur les plus réussis de l’histoire du cinéma.

Milos Forman, né en 1932 dans les environs de Prague, a su attirer l’attention sur le plan international avec LES AMOURS D’UNE BLONDE et AU FEU, LES POMPIERS!, dans lesquels il pose un regard critique sur la société tchèque. Lors du Printemps de Prague, en 1968, Milos Forman émigre aux Etats-Unis.

Outre ses succès mondiaux primés par des Oscars, il a réalisé l’adaptation cinématographique de la comédie musicale HAIR (1979) et le film biographique LARRY FLYNT (1997), l’éditeur de la revue pornographique « Hustler », ce qui lui a valu l’Ours d’or du Festival de Berlin.