Charlotte Gainsbourg reçoit l’Œil d’or

26. septembre 2022

Le Zurich Film Festival a récompensé ce soir l’actrice franco-britannique d’un Œil d’or pour sa grande carrière. Gainsbourg a reçu cet honneur au Kongresshaus Zurich et a remercié Christian Jungen et Elke Mayer. Gainsbourg a ensuite présenté son nouveau film THE ALMOND AND THE SEAHORSE en compagnie de sa collègue actrice Rebel Wilson et du coréalisateur et acteur Celyn Jones.

charlotte gainsbourg

Charlotte Gainsbourg lors de la remise des prix ce soir au Kongresshaus de Zurich. © Tim Hughes pour le ZFF

À l’occasion de la première mondiale de THE ALMOND AND THE SEAHORSE au Kongresshaus Zürich, l’actrice franco-britannique Charlotte Gainsbourg a reçu l’Œil d’or. Gainsbourg s’est montrée très reconnaissante, mais modeste. Dans son discours, elle a parlé du privilège qu’elle a chaque jour de pouvoir faire ce qu’elle aime. «Savourer les moments et les surprises, espérer le meilleur et ne pas avoir le contrôle - c’est exactement ce que je veux dans la vie», a déclaré Gainsbourg. Elle a l’impression d’être une tricheuse, mais une tricheuse heureuse. «J’ai eu la chance de ne jamais devoir réfléchir à la construction d'une carrière, tout s'est fait par hasard», a déclaré Gainsbourg.

«J’admire sa polyvalence, son style qui me rappelle les années 70, sa coolitude française et son goût pour l’expérimentation», poursuit Christian Jungen dans son discours. Charlotte Gainsbourg est l’une des actrices les plus célèbres d'Europe et travaille avec des maîtres réalisateurs comme Lars von Trier, Alejandro González Iñarritu, Todd Haynes, Agnès Varda, Wim Wenders ou Yvan Attal. Qu’il s’agisse d’un thriller horrifique ou d’une comédie romantique, Charlotte Gainsbourg est une actrice de caractère qui parvient, grâce à son charisme, à conférer à ses personnages une profondeur humaine et une crédibilité. «Charlotte Gainsbourg s’épanouit pleinement dans ses rôles et dépeint ses personnages de telle sorte que le public ne voit que le personnage et non la grande star qui se cache derrière», explique Christian Jungen dans son discours.

Gainsbourg était attendue avec impatience par ses fans ce soir sur le tapis vert près du centre du festival et a été accueillie par Christian Jungen, directeur artistique du Zurich Film Festival, et Elke Mayer, directrice générale de Spoundation Motion Picture SA (SMP), au 18e Zurich Film Festival. La remise des prix a ensuite eu lieu au Kongresshaus de Zurich, où son dernier film THE ALMOND AND THE SEAHORSE a été présenté en première mondiale. A côté de Gainsbourg, la première a été présentée par sa collègue actrice Rebel Wilson et le coréalisateur et acteur Celyn Jones.

the almond and the seahorse

Celyn Jones, Rebel Wilson, Charlotte Gainsbourg et Trine Dyrholm sur le Green Carpet du 18e ZFF. © Pascal Bovey for ZFF

THE ALMOND AND THE SEAHORSE, première réalisation du scénariste et acteur Celyn Jones et du directeur de la photographie Tom Stern, est basée sur la pièce de théâtre du même nom écrite par Kaite O'Reilly en 2008. Gainsbourg et Wilson y jouent une archéologue et une architecte qui luttent pour se construire un avenir après qu'une lésion cérébrale traumatique les a éloignées de ceux qu'elles aiment. Trine Dyrholm y tient également un rôle important.

Fille de Serge Gainsbourg et de Jane Birkin, Charlotte Gainsbourg a connu la scène du spectacle dès son plus jeune âge et est apparue dès l’âge de 14 ans dans L’EFFRONTÉE (1985) de Claude Miller, ce qui lui a valu un César du meilleur espoir féminin. Rapidement, Gainsbourg tourne avec les cinéastes d'auteur les plus connus de France, comme Agnès Varda (KUNG-FU MASTER, 1988), son compagnon Yvan Attal, avec lequel elle forme aussi plusieurs fois un couple à l’écran, Jacques Doillon, Patrice Leconte, Arnaud Desplechin, Dominik Moll ou Danièle Thompson. Gainsbourg est souvent apparue dans des productions cinématographiques internationales, comme dans JANE EYRE de Franco Zeffirelli (1996), Alejandro G. Iñárritu dans 21 GRAMS (2003), THE SIENCE OF SLEEP de Michel Gondry (2006) ou I'M NOT THERE de Todd Haynes (2007). Lars von Trier l’a fait venir trois fois à l'écran en tant qu'actrice principale : le thriller d’horreur ANTICHRIST (2008) lui a valu le prix d’interprétation au 62e Festival de Cannes. Dans MELANCHOLIA (2011), elle a joué la sœur de Kirsten Dunst et dans NYMPHOMANIAC (2014), elle a suscité la controverse en raison de scènes de sexe explicites.

Parmi les précédents lauréats et lauréates, on trouve notamment Iris Berben, Kristen Stewart, Jake Gyllenhaal, John Malkovich, Helen Hunt et Olivia Colman. Cette année, le Golden Eye Award a également été décerné à Eddie Redmayne.

Le partenaire officiel du gala est le Credit Suisse.


arrière