Une dame tigre, 80.000 schnitzels et la folie des médias sociaux en ce 6ème jour de festival

29. septembre 2020

Conseils de la rédaction ZFF: points du programme triés sur le volets et astuces ciné du mardi.

MAYA


#PremièresMondiales

MAYA de Anson Hartford & Jamshid Mojaddadi

Dans leur documentaire, les réalisateurs Anson Hartford et Jamshid Mojaddadi racontent l’histoire de la tigresse Maya et de son dompteur Mohsen, qui font fureur dans un zoo iranien. Ayant bénéficié d’un accès incroyable aux protagonistes et au tigre, les réalisateurs se penchent sur la fascination complexe et discutable pour la domestication des animaux. Ils présentent personnellement leur chef-d'œuvre au public du ZFF (19h00, corso 4).

W. – WAS VON DER LÜGE BLEIBT de Rolando Colla

Il y a 20 ans, Bruno Wilkomirski racontait, dans sa prétendue biographie, son enfance dans un camp de concentration. Des souvenirs de vie en réalité fictifs. Le réalisateur Roland Colla retrace les motifs de cet homme qui a transposé son traumatisme personnel au traumatisme collectif juif. Le ZFF présente le documentaire en Première mondiale en présence du réalisateur (18h00, Corso 2).

80.000 SCHNITZEL de Hannah Schweier

Avec 80.000 SCHNITZEL, la réalisatrice Hannah Schweier dresse le portrait intimiste de sa propre famille. Elle a accompagné pendant une année sa sœur et sa grand-mère dans leur tentative de sauver la ferme familiale, dans le Haut-Palatinat (Allemagne). Elle présente aujourd’hui personnellement sa réflexion sur le vieillissement et le lâcher-prise (20h45, Kosmos 6).

DIE LETZTEN ÖSTERREICHER de Lukas Pitscheider

DIE LETZTEN ÖSTERREICHER


Première mondiale dans la compétition Projecteurs: le réalisateur Lukas Pitscheider brosse le portrait des habitants du village autrichien oublié de Königsfeld, séparé du reste du monde par les Carpates ukrainiennes. Avec un charme tout autrichien et porté par un univers sonore fascinant, le film explore les décisions de vie de ces gens, de l’espoir d’émigrer au rêve de voir venir les touristes pour skier. Toute l’équipe répond aux questions du public après la projection (21h15, Arthouse Piccadilly).

#NePasManquer

Hier, le réalisateur culte suisse Rolf Lyssy s’est vu remettre un Œil d’or pour sa carrière. La cérémonie a eu lieu dans le cadre de la Première mondiale de sa nouvelle comédie EDEN FÜR JEDEN. Le film est diffusé aujourd’hui au ZFF dans la section Premières Gala. Sont présents: les deux actrices Heidi Diggelmann et Steffi Friis (20h45, Arthouse Le Paris).

EDEN FÜR JEDEN


Cet après-midi, Rolf Lyssy remonte sur scène. Il parle, dans une ZFF Masters, des hauts et des bas de sa carrière et répond aux questions du public (16h30, Filmpodium).

#Conseilscinéma

ASSASSINS de Ryan White

ASSASSINS


Avec son documentaire, le réalisateur Ryan White met en lumière les sombres agissements de la Corée du Nord. S’appuyant sur les enregistrements de vidéos de surveillance ainsi que sur des entretiens avec avocats et journalistes, il revient sur les circonstances de l’attentat contre Kim Jong-nam, le demi-frère du dictateur nord-coréen, qui a eu lieu en février 2017 dans un aéroport de Malaisie. Aussi palpitant qu’un thriller politique (18h15, Arena 3).

SWEAT de Magnus von Horn

SWEAT


Le drame SWEAT dépeint l’absurdité universelle des médias sociaux. Cette histoire fascinante tourne autour de Sylwia, une prof de fitness et influenceuse qui évolue dans un monde apparemment parfait, jusqu’à l’arrivée d’un stalker. Le réalisateur Magnus von Horn et le producteur Mariusz Włodarski présentent personnellement leur film participant à la compétition du ZFF (20h45, Corso 2).

FAVOLACCE de Damiano D'Innocenzo & Fabio D'Innocenzo

FAVOLACCE


Un incontournable venu d’Italie: le conte cruel FAVOLACCE jette un coup d’œil derrière les façades d’un lotissement stérile, dans la banlieue de Rome, où les familles feignent le bonheur. Les deux réalisateurs Damiano et Fabio D'Innocenzo annoncent la fin de l’âge d’or de la classe moyenne italienne et présentent personnellement leur film au ZFF (18h15, Arthouse Le Paris).


#Bonàsavoir

  • Notre plan de protection est disponible sur zff.com/plan-de-protection
  • Vous trouverez un aperçu des films du jour sur la page d’accueil. Le lien vers la vente de billets ainsi que les informations relatives à la présence des réalisateurs figurent dans les fiches de chaque film.
  • Les chasseurs d’autographes et les curieux trouveront de précieuses informations sur le tapis vert et les inscriptions dans la rubrique «Fanzone».
  • Complet ne veut pas forcément dire à guichet fermé: pour les représentations affichant complet, vous avez la possibilité, au centre du festival, d’acquérir des billets remis en vente env. 15 minutes avant le début de chaque séance.
  • Prix du public: les spectatrices et spectateurs élisent, parmi tous les films de la compétition, leur favori, qui se verra remettre le Prix du public lors de l’Award Night. Pour ce faire, il vous suffit de voter en ligne, après la projection, à l’adresse zff.com/vote.

arrière