Dürrenmatt au cinéma, l'invité d'honneur Rolf Lyssy et un mystère d'amour en ce 5ème jour de festival

28. septembre 2020

Le lundi, c’est journée ciné. En avant pour le festival! Vous trouverez ici des événements triés sur le volet et les conseils cinéma de la rédaction. Nous vous souhaitons un bon divertissement!

Friedrich Dürrenmatt - Ruedi Bliggenstorfer/RDB/ullstein bild via Getty Images


#NePasManquer

Aujourd’hui, c’est le coup d’envoi de la section «Matinées Dürrenmatt», dans le cadre de laquelle nous diffusons cinq adaptations des œuvres littéraires de Friedrich Dürrenmatt. Le directeur artistique Christian Jungen s’entretient avec des expert(e)s et compagnons de vie de Dürrenmatt avant chaque projection. Aujourd’hui, au Filmpodium: ES GESCHAH AM HELLICHTEN TAG (11h30).

Des débats palpitants sur des sujets d’actualité vous attendent aux ZFF Talks: «Reconnaissance faciale automatique» (15h30, Centre du festival) et «Kosmopolitics – la patrie à l’heure de la mondialisation» (20h00, Kosmos). Entrée gratuite aux ZFF Talks.

#SousLeFeuDesProjecteurs

Rolf Lyssy


Career Achievement Award
: Le réalisateur suisse Rolf Lyssy reçoit aujourd’hui un Œil d’or récompensant sa carrière. La remise du prix se tient dans le cadre de la Première mondiale son dernier film, EDEN FÜR JEDEN.

#PremièresMondiales

KLEINE HEIMAT de Hans Haldimann

Dans le documentaire helvétique KLEINE HEIMAT, Hans Haldimann accompagne trois seniors forcés de quitter leur appartement après des décennies. Parallèlement, il porte un regard critique sur les innombrables projets immobiliers de Zurich, auxquels toujours plus de petits logements doivent céder la place. Le réalisateur Hans Haldimann est aujourd’hui présent pour parler du film (17:45, Kosmos 1).

DAS UNWORT de Leo Khasin

DAS UNWORT


Dans son nouveau film DAS UNWORT, Leo Khasin aborde l’antisémitisme dans les écoles allemandes et nous sert une comédie précise mais peu orthodoxe, qui souligne les ressemblances et laisse une place à la raison par un rire communicatif. Le réalisateur Leo Khasin et la productrice Sarah Kirkegaard sont présents à la projection (20h30, Arena 4).

#Conseilscinéma

I CARRY YOU WITH ME de Heidi Ewing

I CARRY YOU WITH ME


La réalisatrice Heidi Ewing reconstitue, à partir de séquences documentaires, la bouleversante histoire d’amour et de vie de deux hommes, entre racines mexicaines et rêve américain. La réalisatrice répond aux questions du public par visioconférence (20h45, Arena 7).

KING OF THE CRUISE de Sophie Dros

KING OF THE CRUISE


Ronald Busch Reisinger, alias Ronnie, se balade vêtu d’un manteau pourpre. Il est un baron écossais qui aime attirer l’attention sur lui. Et l’univers parallèle et surréaliste d’un bateau de croisière de luxe lui sert de plateforme idéale pour se mettre en scène. Ici, tout est imposant, glamour mais surtout, tout port d’attache est bien loin... La réalisatrice Sophie Dros a pénétré cet étrange microcosme en plein cœur de l’océan, consacrant à ce roi sans couronne un portrait étonnamment profond et visuel (20h45, Corso 4).

PREPARATIONS TO BE TOGETHER FOR AN UNKNOWN PERIOD OF TIME de Lili Horvát

PREPARATIONS TO BE TOGETHER FOR AN UNKNOWN PERIOD OF TIME


Márta, la quarantaine, a trouvé l’amour de sa vie. Lors d’un congrès de médecins dans le New Jersey, elle fait la connaissance de János, un homme secret qu’elle compte revoir, c’est convenu, à Budapest. Mais l’homme de ses rêves, lui, prétend ne l’avoir jamais rencontrée auparavant. La réalisatrice Lili Horvát nous fait plonger dans le mystère de l’amour avec sollicitude et beaucoup de sensibilité (21h00, Arthouse Piccadilly).


#Bonàsavoir

  • Notre plan de protection est disponible sur zff.com/plan-de-protection
  • Vous trouverez un aperçu des films du jour sur la page d’accueil. Le lien vers la vente de billets ainsi que les informations relatives à la présence des réalisateurs figurent dans les fiches de chaque film.
  • Les chasseurs d’autographes et les curieux trouveront de précieuses informations sur le tapis vert et les inscriptions dans la rubrique «Fanzone».
  • Complet ne veut pas forcément dire à guichet fermé: pour les représentations affichant complet, vous avez la possibilité, au centre du festival, d’acquérir des billets remis en vente env. 15 minutes avant le début de chaque séance.
  • Prix du public: les spectatrices et spectateurs élisent, parmi tous les films de la compétition, leur favori, qui se verra remettre le Prix du public lors de l’Award Night. Pour ce faire, il vous suffit de voter en ligne, après la projection, à l’adresse zff.com/vote.

arrière