Yeux d’or et Wim Wenders en cet avant-dernier jour de festival

06. octobre 2018


Qui seront cette année les gagnants du ZFF? Avez-vous déjà voté pour vos favoris? Les membres des jurys ont entre-temps vu tous les films et délivreront ce soir l’Œil d’or dans chaque section de la compétition. Dans le cadre des festivités à l’Opéra de Zurich, nous avons invité un hôte de renom: le réalisateur culte Wim Wenders, à qui nous sommes heureux de remettre cette année le «A Tribute to...» Award. Le Tapis vert sera déroulé devant l’Opéra en l’honneur de Wim Wenders, mais aussi des autres réalisateurs et des jurys.

Wim Wenders

À ne manquer sous aucun prétexte: cet après-midi déjà, Wim Wenders nous parle, dans le cadre d’une ZFF Masters publique, de ses sources d’inspiration, des événements qui ont marqué sa carrière et des raisons qui l’ont poussé à devenir cinéaste (15h00, Filmpodium). En marge de l’effervescence de la Sechseläutenplatz, le ZFF propose un programme cinéma dense avec de nombreuses rediffusions de films de toutes les compétitions qui invitent à découvrir les perles manquées pendant la semaine. Dans ce contexte, un conseil de la rédaction: IL PADRE D’ITALIA de Fabio Mollo, un beau road-movie surprenant réunissant à l’écran deux des comédiens les plus passionnants du nouveau cinéma italien: Isabella Ragonese et Luca Marinelli (21h30, Filmpodium).

IL PADRE D'ITALIA

Autre temps forts de ces dernières journées de festival: la première mondiale de DER VORNAME, de Sönke Wortmann, en présence de toute l’équipe. Wortmann nous garantit un excellent moment de divertissement intelligent avec son adaptation du film français à succès LE PRÉNOM (20h45, Corso 1).

DER VORNAME

D’autres découvertes prenantes peuvent être visionnées dans la section «Series»: la série AQUÌ EN LA TIERRA (17h45, Riffraff 2), lauréate de l’Œil d’or 2018, nous plonge dans les sombres machinations d’une famille mexicaine influente. 

AQUÌ EN LA TIERRA

Dans HACKERVILLE (11h45, Riffraff 2), une grande banque allemande devient la cible d’une cyberattaque pilotée depuis la Roumanie. Enfin, dans ARTHURS GESETZ, Arthur, malchanceux, tente de masquer un crime (14h45, Riffraff 2).

Le soir, le centre du festival se transforme en piste de danse: dans le cadre de la Saturday Night Fever, les pieds vous démangeront en entendant le son de DJ Muri! La soirée se poursuit au Club Bellevue (« Uf dä Kippi», dès 23h00). À plus tard!

 


arrière