Dans les salles: SETTE GIORNI, DEEPWATER HORIZON et FLORENCE FOSTER JENKINS

24. novembre 2016

Nous présentons, dans la section «Premières Gala» du Zurich Film Festival, les productions les plus attendues de l’année. Aujourd’hui, trois films issus de notre programme sortent dans les salles alémaniques. SETTE GIORNI de Rolando Colla célébrait sa Première mondiale au 12ème ZFF. Le réalisateur présentera personnellement son film dans le cadre de séances triées sur le volet.

SETTE GIORNI de Rolando Colla | Suisse, Italie, 2016

Ivan et Chiara se rencontrent sur une île sicilienne. Ils ont 7 jours pour organiser le mariage du frère d'Ivan et de la meilleure amie de Chiara. Tandis qu’Ivan redoute de répéter l'échec qu'il a vécu dans sa dernière histoire d'amour, Chiara, elle, craint de mettre en danger son couple, mais tous deux tombent amoureux. Ils décident ensemble de ne vivre leur relation que l'espace de quelques jours, jusqu'à l'arrivée sur l'île des invités du mariage, puis d'y mettre fin. Un film en sept jours, sept chapitres, et tout autant de sentiments. Cinq ans après la sortie de GIOCHI D’ESTATE, acclamé par la critique, le réalisateur zurichois Rolando Colla revient avec une nouvelle œuvre: est-il possible de contrôler l'amour? N'est-ce pas plutôt lui qui nous contrôle?

 
DEEPWATER HORIZON de Peter Berg | Etats-Unis, 2016

La plateforme pétrolière Deepwater Horizon vit en 2010 une étape cruciale de son histoire: plus de 100 millions de barils de pétrole doivent être extraits dans le Golfe du Mexique. Mais Mike Williams et Jimmy Harrell, les deux techniciens en chef chargés de préparer la mission, constatent rapidement que la pression trop élevée sur le puits menace leur entreprise. Pourtant, le groupe pétrolier à la tête de l’opération ne semble pas y prêter attention. La terrible explosion, provoquée par des fuites de pétrole et de gaz, se transforme rapidement en catastrophe écologique sérieuse. Des millions de tonnes de pétrole se déversent dans la mer et plus de 120 collaborateurs se retrouvent prisonniers de la plateforme en feu. Williams et son équipe mettent leur propre vie en jeu pour évacuer les blessés et sauver les survivants. Une course dévastatrice contre la montre...


FLORENCE FOSTER JENKINS de Stephen Frears | Royaume-Uni, 2016

Florence Foster Jenkins poursuit son rêve avec obstination: devenir chanteuse. Seul problème: sa voix. Belle à ses propres oreilles, elle est discordante pour tous les autres. Son mari et manager St Clair Bayfield, un acteur anglais issu de l’aristocratie, parvient à lui cacher la vérité lors de ses apparitions privées. Mais lorsqu’elle décide, en 1944, de donner son premier concert public au Carnegie Hall pour la haute société de New York, St Clair réalise qu’elle court à la catastrophe.
Le réalisateur Stephen Frears raconte l’histoire d’une personnalité new-yorkaise excentrique pour célébrer la passion d’une amatrice que rien n’arrête. On ne rit pas seulement de, mais surtout avec Florence Foster Jenkins! Hugh Grant brille dans l’un de ses meilleurs rôles aux côtés de Meryl Streep.


arrière