Ce dimanche, le danseur classique Sergei Polunin et de nombreuses Premières à l’honneur

25. septembre 2016

Ce dimanche conclut en beauté le premier week-end du festival. Nous recevons la visite du danseur phare ukrainien Sergei Polunin qui présente, en compagnie du réalisateur Steven Cantor, son film DANCER (20h15, Arthouse Le Paris).


Autre film clé du programme: LA LA LAND (18h30, Corso 1), de Damien Chazelle, qui compte parmi les grands espoirs du cinéma américain. Un groupe de jazz introduira la séance sur le tapis vert. Avec WAR ON EVERYONE (21h15, Corso 1), le réalisateur irlandais John Michael McDonagh garantit les éclats de rire au ZFF avec sa comédie mettant en scène des flics. Il présente personnellement son film, en compagnie de l’acteur vedette Alexander Skarsgård.

La course à l’Œil d'or se poursuit ce soir: le cinéaste Matt Johnson s'attaque, dans OPERATION AVALANCHE, aux théories du complot liées au premier alunissage selon le style «found footage», agrémenté d’une bonne dose d’humour. HOUSTON WE HAVE A PROBLEM revient lui aussi avec humour aussi sur les théories du complot et donne en même temps un cours sur la manipulation cinématographique. Le drame britannique LADY MACBETH dresse le portrait d'une jeune femme passionnée qui ne recule devant rien pour atteindre son but. Une première œuvre spectaculaire rythmée par des images acérées (20h30, Corso 2). Le drame israélien PERSONAL AFFAIRS raconte l’histoire des membres d’une famille qui ne parviennent pas à exprimer leurs désirs personnels (21h15, Filmpodium).


Nous sommes aussi particulièrement ravis de diffuser des productions helvétiques, comme EUROPE SHE LOVES de Jan Gassman, qui a fait fureur à la Berlinale (17h45, Arthouse Le Paris) ainsi que deux Premières mondiales: EINFACH LEBEN, de Hans Haldimann, présente un groupe de marginaux qui se suffit à lui-même au Tessin (15h30, Filmpodium). STAATENLOS – KLAUS RÓZSA, FOTOGRAF dresse le portrait d’un Zurichois engagé (19h15, Arena 7).

Enfin, l’actrice Edwarda Gurrola est venue du Mexique pour présenter l’étude subtile sur les relations humaines EL PLACER ES MIO (15h15, Corso 3), sans compter que le réalisateur Joaquín del Paso est lui aussi présent avec sa farce MAQUINARIA PANAMERICANA (18h15, Piccadilly).


Vous trouverez un aperçu des films du jour sur zff.com. Le lien vers la vente de billets ainsi que les informations relatives à la présence des réalisateurs figurent dans les fiches de chaque film.

Précision relative aux projections affichant complet: de nouveaux billets sont remis en vente env. 15 minutes avant le début de chaque séance. Ils peuvent être acquis à tous les points de vente ainsi que sur Internet.


arrière