Kiefer Sutherland reçoit le Golden Eye Award du ZFF

03. septembre 2015

Kiefer Sutherland, lauréat d'un Golden Globe®, d'un Emmy® et du Screen Actors Guild®, remporte cette année le prestigieux Golden Eye Award.

Le dernier film de Kiefer Sutherland, FORSAKEN, sera présenté en Première Gala. Figurent également à l'affiche de ce western Donald Sutherland, le père de Kiefer Sutherland et gagnant d'un Golden Globe® ainsi que d'un Emmy® («Le Citoyen X», «Hunger Games»), Demi Moore, nominée aux Golden Globes® et aux Emmy Awards® («If These Walls Could Talk», «Ghost») ainsi que Brian Cox, nominé aux Golden Globes® lauréat d'un Emmy® («Nuremberg», «L.I.E»). Le film réalisé par Jon Cassar, récompensé par un Emmy®, est adapté d'un scénario de Brad Mirman.

La cérémonie de remise du Golden Eye Award aura lieu en présence de Kiefer Sutherland, le 25 septembre 2015 au cinéma corso.

«La façon dont Kiefer Sutherland a su se réinventer tout au long de sa carrière prouve clairement le talent d'acteur dont il a fait preuve dès son plus jeune âge, et qu'il a affûté par ses rôles évoluant à travers différents médias», ont déclaré Karl Spoerri et Nadja Schildknecht. Et d'ajouter: «Il est une véritable superstar planétaire, et nous sommes fiers de lui décerner cette année le Golden Eye Award du festival.»


FORSAKEN réunit à l'écran deux générations d'une dynastie d'acteurs légendaire dans un western fascinant, sanglant et touchant. Les stars Kiefer Sutherland et Donald Sutherland y interprètent un père et un fils qui, brouillés de longue date, tentent de resserrer leurs liens, alors que leur communauté doit faire face à une bande de malfrats qui sème la terreur.

Après des années d'errance, durant lesquelles il s'est fait un nom comme as du pistolet, John Henry Clayton (Kiefer Sutherland), vétéran de la guerre de Sécession, rentre chez lui. Lassé de ses années violentes, John Henry est déterminé à raccrocher son pistolet pour de bon. Son père, le révérend William Clayton (Donald Sutherland), condamne fermement le passé de son fils et se montre sceptique face à ses bonnes résolutions. En effet, il doute qu'une personne puisse échapper à ce qu'elle est. Lorsque le père et le fils assistent aux actes d'appropriation d'une bande de meurtriers, y compris le domicile de Mary Alice (Demi Moore), l'amour de jeunesse de John Henry, ce dernier se retrouve face à un dilemme existentiel. Ferait-il mieux de tendre l'autre joue ou de recourir à ses talents pour appliquer la loi du talion et confronter les malfrats, menés par McCurdy (Brian Cox), un puissant propriétaire terrien et patron du saloon?

FORSAKEN pose des questions morales complexes, au fur et à mesure que le film plonge dans le suspense et le chaos, des caractéristiques comparables aux grands classiques du genre, comme «Impitoyable», lauréat d'un Academy Award® et d'un Golden Globe®. John Henry alterne les moments de tendresse et les actes impitoyables, tandis que le révérend Clayton réalise que son code moral strict ne lui apportera pas forcément le salut. FORSAKEN mélange action palpitante et splendides panoramas bucoliques, mais, dans le fond, nous raconte la parabole universelle de la réconciliation familiale. Un récit auquel deux acteurs brillants du grand écran, père et fils à la ville (de surcroît), donnent vie.

Les producteurs de FORSAKEN sont Kevin DeWalt, Gary Howsam, Bill Marks, Josh Miller et Isabella Marchese Ragona.


arrière
EDIT