Golden Eye Award pour l'acteuer américain John Malkovich

30. septembre 2014

L'acteur américain John Malkovich compte parmi les invités star qui feront halte à Zurich. Le samedi 4 octobre en soirée, il présentera, aux côtés du réalisateur Matt Shakman, la Première européenne de CUT BANK, diffusée aux cinémas Arena Sihlcity dans le cadre de la section Special Screening. Il recevra ensuite le Golden Eye Award du ZFF lors de l'Award Night à l'Opernhaus, un prix qui lui sera décerné par l'actrice allemande Veronica Ferres.

John Malkovich décroche immédiatement, pour sa première apparition au cinéma dans LES SAISONS DU CŒUR (1984), une nomination à l'Oscar du Meilleur acteur dans un second rôle. Il enchaîne ensuite les engagements dans, notamment, LA DÉCHIRURE (1984), MORT D'UN COMMIS VOYAGEUR (1985), signé Volker Schlöndorff aux côtés de Dustin Hoffman, et LA MÉNAGERIE DE VERRE (1987). Pourtant, John Malkovich doit sa renommée auprès du grand public à sa prestation dans l'adaptation au cinéma des LIAISONS DANGEREUSES (1988), dans laquelle il incarne le Vicomte de Valmont, aux côtés de Glenn Close et de Michelle Pfeiffer.

Il décroche, pour son rôle de meurtrier psychopathe dans DANS LA LIGNE DE MIRE, signé Clint Eastwood, une nomination aux Oscars ainsi qu'aux Golden Globes. Par ailleurs, un film lui est même dédié en 1999: DANS LA PEAU DE JOHN MALKOVICH. En 2006, il joue aux côtés de Veronica Ferres dans KLIMT, une œuvre signée Raul Ruiz et brossant le portrait du peintre autrichien. L'actrice allemande qui lui a donné la réplique lui décernera donc le Golden Eye Award.

John Malkovich compte au rang des acteurs qui s'imposent lorsqu'il s'agit d'interpréter des rôles complexes, profonds et extrêmement intelligents. L'éventail des personnages auxquels il a prêté ses traits est des plus larges, allant de la canaille sympathique au démon personnifié, en passant par l'intellectuel raté ou l'intrigant sans scrupules.


arrière