Johnny Depp, Til Schweiger et le maître du cinéma israélien en ce 9ème jour de festival

02. octobre 2020

Le deuxième week-end du ZFF approche et réserve encore un grand feu d’artifice cinématographique. Le newsletter ZFF quotidienne vous aide à vous retrouver dans le vaste programme et vous livre les conseils ciné de la rédaction.


#NePasManquer

Notre festival commence déjà à 11h30 avec l’adaptation du roman de Dürrenmatt, THE PLEDGE, réalisé par Sean Penn. L’auteure suisse Mera Kureyshi introduit la projection au Filmpodium.

À 12h00, un ZFF Talk revient sur l’affaire bouleversante du journaliste saoudien Jamal Khashoggi et aborde la liberté d’expression et de la presse. Invités attendus: Agnès Callamard (rapporteur spécial de l’ONU), Bryan Fogel (réalisateur du film THE DISSIDENT), Hatice Cengiz (fiancée de Jamal Khashoggi), Anne-Marie Buzatu (Ict 4 Peace Foundation). Entrée libre!

#SousLeFeuDesProjecteurs

Nous attendons aujourd’hui sur le tapis vert la vedette internationale Johnny Depp, qui vient présenter dès 17h15 son documentaire CROCK OF GOLD: A FEW ROUNDS WITH SHANE MCGOWAN au cinéma Corso (17h15, Corso 1 / 17h30 Corso 2).

Le soir, nous accueillons Til Schweiger, venu à Zurich avec le réalisateur André Erkau pour assister à la Première Gala de leur film GOTT, DU KANNST EIN ARSCH SEIN!. Til Schweiger se verra décerner le Goden Eye Award dans le cadre de la projection (20h45, Corso 1).

#Conseilscinéma

WHO YOU GONNA CALL? de Fran Strine

WHO YOU GONNA CALL?


La chanson-titre de GHOSTBUSTERS, véritable succès en salles, est aujourd’hui encore un symbole de la culture pop. Le tube a fait l’effet d’une bombe dans les années 1980, conférant au musicien Ray Parker Jr. une notoriété internationale. Réalisateur Fran Strine se consacre à l’incroyable destin d’une légende de la musique. Ray Parker Jr, Fran Strine et le producteur Ola Ström assistent à la représentation en personne (16:00, Arena 3).

MADDY THE MODEL de Jane Magnusson

MADDY THE MODEL


Maddy est la première top-modèle professionnelle trisomique. Avec sa mère Rosanne, qui lui accorde son soutien indéfectible, elle sensibilise l’univers de la mode à l’inclusion et à la diversité. Le film a suivi le duo mère-fille pendant quatre ans et remet en question notre image de l’identité et de la beauté (18h15, Arena 3).

HERE WE ARE de Nir Bergman

HERE WE ARE


Un drame profondément humain, touchant et plein d’humour sur l’amour paternel et la difficulté de lâcher prise. Le grand réalisateur israélien Nir Bergman présente personnellement son film au public du ZFF (20h45, Arthouse Le Paris).


#Bonàsavoir

  • Notre plan de protection est disponible sur zff.com/plan-de-protection
  • Vous trouverez un aperçu des films du jour sur la page d’accueil. Le lien vers la vente de billets ainsi que les informations relatives à la présence des réalisateurs figurent dans les fiches de chaque film.
  • Les chasseurs d’autographes et les curieux trouveront de précieuses informations sur le tapis vert et les inscriptions dans la rubrique «Fanzone».
  • Complet ne veut pas forcément dire à guichet fermé: pour les représentations affichant complet, vous avez la possibilité, au centre du festival, d’acquérir des billets remis en vente env. 15 minutes avant le début de chaque séance.
  • Prix du public: les spectatrices et spectateurs élisent, parmi tous les films de la compétition, leur favori, qui se verra remettre le Prix du public lors de l’Award Night. Pour ce faire, il vous suffit de voter en ligne, après la projection, à l’adresse zff.com/vote.

arrière