Donald Sutherland, mur, robots et échec du système sont au programme de ce 3ème jour de festival

28. septembre 2019

Plus que 170 films de 55 pays diffusés dans 15 salles de cinéma sont cette année au programme du ZFF. La newsletter quotidienne s’avère une aide précieuse parmi ce feu d’artifice de films grâce à une sélection des moments phare et à des conseils cinéma.

#PremièreMondiale

La coproduction helvético-américaine INHERIT THE VIPER, du réalisateur genevois Anthony Jerjen, attend de se faire connaître du monde entier. Ce thriller d’ambiance nous plonge dans le milieu white trash des États-Unis et ramène Josh Hartnett à l’écran. (18h30, Kosmos 1, Première mondiale en présence d’Anthony Jerjen (réalisateur) et de l’équipe).

Inherit the Viper

INHERIT THE VIPER 

Pour la première fois sur grand écran: le premier épisode de PREIS DER FREIHEIT. La mini-série allemande du réalisateur suisse Michael Krummenacher jette un regard critique au-delà du Mur dans l’Allemagne d’après-guerre (18h15, Arthouse Piccadilly, Première mondiale en présence des acteurs et de l’équipe).

Preis der Freiheit

PREIS DER FREIHEIT

#FeuDesProjecteurs

Donald Sutherland vient nous présenter son dernier film, THE BURNT ORANGE HERESY, un thriller néo-noir, dans lequel il donne la réplique à Claes Bang. L’après-midi déjà, les fans peuvent découvrir la légende américaine en direct: dans le cadre de sa «ZFF Masters» annoncée comme «très personnelle», l’acteur donne un aperçu de sa riche carrière (ZFF Masters: 15h30, Filmpodium; tapis vert: 20h15, Sechseläutenplatz).

Donald Sutherland

Donald Sutherland

#SpécialDuJour

Sortez des cinémas et rendez-vous à la Tonhalle Maag pour la 8ème Compétition internationale de musique de films. Les compositions des 5 finalistes y seront interprétées par l’orchestre de la Tonhalle, avant le concert de bandes originales unique «Beyond the Matrix» (19h00, Tonhalle Maag).

8IFMW

Tonhalle Maag

Ailleurs, à Zurich, Eye On Science invite le public au vernissage de l’exposition «Facing Robots», au Folium de Sihlcity, ouvrant ainsi les portes du festival à l’univers de la recherche et de la science. L’inauguration de l’exposition est accompagnée d’un ZFF Talk sur le sujet (17h00, Folium).

Aujourd’hui, nous trinquons aux 15 ans du ZFF au centre du festival: de 22h00 à 24h00, délices musicales et surprises culinaires garantissent, au centre du festival, une atmosphère festive. Les festivités se poursuivent ensuite sur la piste de danse, à la Basement-Party (Dès 23h00, Club Bellevue).

#ConseilsCiné

COLLECTIVE, Alexander Nanau
COLLECTIVE ouvre un grand point d’exclamation dans le journalisme d’investigation et la lutte contre la corruption. Il y a cinq ans, Alexander Nanau remportait l’Œil d’or avec TOTO AND HIS SISTERS. Dans son nouveau film, il se sert des investigations d’un journal sportif roumain pour faire un thriller documentaire à couper le souffle et présente personnellement au ZFF la chronique d’un scandale sans égal (20h00, Corso 4).

Collective

COLLECTIVE

BABYTEETH, Shannon Murphy
Le film australien concourant dans la compétition Long métrage international est une véritable tragédie. BABYTEETH est la première œuvre effrontée de l’Australienne Shannon Murphy qui raconte l’histoire de Milla, atteinte d’un cancer, qui montre à tout son entourage ce que c'est de vivre quand on n’a plus rien à perdre (17h00, Corso 2, en présence de la réalisatrice Shannon Murphy).

Babyteeth

BABYTEETH

SYSTEMSPRENGER, Nora Fingscheidt
SYSTEMSPRENGER est le premier film exaltant de Nora Fingscheidt, ancienne participante à une ZFF Masterclass, qui raconte l’histoire d’une fillette de neuf ans qui n’a pas sa place dans le système. Le film développe une puissance palpable et donne matière à discussion. (14h15, Corso 2, en présence de Nora Fingscheidt) À voir aussi: ZFF Talk de demain, «Wenn System bröckeln» (29.09, 12h00, centre du festival).

Systemsprenger

SYSTEMSPRENGER

#BonÀSavoir

  • Vous trouverez un aperçu des films du jour sur la Page d’accueil. Le lien vers la vente de billets ainsi que les informations relatives à la présence des réalisateurs figurent dans les fiches de chaque film. Les chasseurs d’autographes et les fans curieux peuvent consulter notre aperçu des Green Carpet.
  • Complet ne veut pas forcément dire à guichet fermé: pour les représentations affichant complet, vous avez la possibilité, au centre du festival, d’acquérir des billets remis en vente env. 15 minutes avant le début de chaque séance.
  • Le centre du festival sur la Sechseläutenplatz ouvre ses portes à tous les intéressés dès 11h00. Le bar est ouvert jusqu’à minuit. On vous attend!

arrière