Prix décernés à la Grande-Bretagne, aux Etats-Unis, à l’Allemagne et à l’Autriche

30. septembre 2012

Les jurys des quatre compétitions du 8ème Zurich Film Festival décernent leur premier prix à la Grande-Bretagne (film international), aux Etats-Unis (documentaire international), à l’Allemagne (film germanophone) et à l’Autriche (documentaire germanophone). 

Les distinctions sont attribuées à BROKEN de Rufus Norris (Grande-Bretagne), à THE IMPOSTER signé Bart Layton (USA), à AM HIMMEL DER TAG réalisé par Pola Beck (Allemagne) et à DER PROZESS de Gerald Igor Hauzenberger (Autriche). Chaque Œil d’or est doté de 20 000 francs en espèces ainsi que de 60 000 francs pour la promotion du film dans les cinémas suisses. 

Le prix des critiques est décerné à EL ULTIMO ELVIS d’Armando Bo (Argentine), le prix du public étant attribué au documentaire suisse APPASSIONATA de Christian Labhart. Quatre productions sur les six films primés constituent une première œuvre.    

 

Les prix du 8ème Zurich Film Festival

 

Compétition internationale du film 

  • BROKEN de Rufus Norris (Grande-Bretagne)

Mentions spéciales pour:

  • END OF WATCH (USA) pour l’ensemble des acteurs
  • EAT SLEEP DIE (Suède) pour l’actrice Nermina Lukac 

 

 

Compétition internationale du documentaire

  • THE IMPOSTER de Bart Layton (USA)

Mentions spéciales pour:

  • EL BELLA VISTA d’Alicia Cano (Uruguay)
  • SOFIA'S LAST AMBULANCE d’Ilian Metev (Bulgarie)

 

Compétition germanophone du film

  • AM HIMMEL DER TAG de Pola Beck (Allemagne)

Mentions spéciales pour:

  • ANFANG 80 (Autriche) pour les acteurs Christine Ostermayer et Karl Merkatz
  • OH BOY (Allemagne) pour le réalisateur Jan-Ole Gerster

 

Compétition germanophone du documentaire

DER PROZESS de Gerald Igor Hauzenberger (Autriche)

Mention spéciale pour:

OUTING de Sebastian Meise et Thomas Reider (Autriche)

 

Prix des critiques

Les trois critiques de l’Association suisse des journalistes cinématographiques (ASJC) décernent le prix de la meilleure première œuvre dans l’une des deux compétitions du film.   

Le prix des critiques ASJC revient à:

EL ULTIMO ELVIS d’Armando Bo (Argentine)

 

 

Prix du public

Le prix du public est décerné à un film de l’une des quatre compétitions.

Le prix du public revient à:

APPASSIONATA de Christian Labhart (Suisse)

 


arrière