Jury competition germanophone du film

 

VERONICA FERRES (Président du Jury)

Née en 1965 à Solingen (Allemagne), Veronica Ferres fait ses débuts sur les planches en 1985 à l’Opéra bavarois après des études en langue allemande, en psychologie et en théâtre. Elle perce en tant qu’actrice en 1992 dans SCHTONK!, une satire signée Helmut Dietl et nominée à l’Oscar, à la suite de quoi elle enchaîne les rôles dans des productions hollywoodiennes et françaises. Veronica Ferres compte à son actif de nombreuses pièces, téléfilms et longs-métrages, qui lui ont valu moult prix. Figurent parmi ses grands succès ROSSINI (1996), KLIMT (2006) et DAS LEBEN IST ZU LANG (2010).

 

JOCHEN LAUBE

Né en 1978 à Ludwigsburg (Allemagne), Jochen Laube suit des études en production à la Filmakademie Baden-Württemberg, terminant en 2005 par le travail de diplôme URLAUB VOM LEBEN. En 2006, il fonde la société de production « sommerhaus filmproduktionen » à l’origine notamment de NOVEMBERKIND, du documentaire SONBOL ou de DIE HAUSHALTSHILFE, récompensé par le Prix du court-métrage allemand. Depuis 2008, il travaille comme producteur auprès de la société teamWorx Television & Film GmbH. Dans ce contexte, il a entre autres produit DAS LIED IN MIR, qui a remporté en 2010 l’Œil d’or du ZFF dans la compétition internationale du film. 

ROLF LYSSY

Le réalisateur zurichois aux multiples facettes s’est fait le représentant, dans les années 60 et 70, de la « nouvelle vague helvétique » avec des films comme EUGEN HEISST WOHLGEBOREN ou KONFRONTATION. Son long-métrage LES FAISEURS DE SUISSE réalisé en 1978 se veut une satire sur la procédure de naturalisation suisse, considérée aujourd’hui encore comme le meilleur film helvétique de tous les temps. Il était notamment présent au ZFF en 2011 avec URSULA – LEBEN IN ANDERSWO (2011). Par ailleurs, il s’est vu décerner en 2012 le prix d’honneur du cinéma suisse « Quartz » pour son œuvre. 

MANUELA STEHR

Née en 1957 à Berlin, Manuela Stehr travaille, depuis ses études juridiques, comme productrice de films indépendante. Elle est à l’origine de nombreuses productions primées comme HEAVEN (Tom Tykwer, 2002), ALLES AUF ZUCKER (Dani Levy, 2005) ou LE PERROQUET ROUGE (Dominik Graf, 2006). De 1992 à 1999, elle dirige la Promotion à la production de la fondation du cinéma de la Rhénanie du Nord-Westphalie. Entre 2000 et 2009, elle exerce comme co-directrice de la société  X Filme Creative Pool GmbH, présidant le Comité directeur de X Verleih AG depuis 2009.  Par ailleurs, Manuela Stehr gère la filière Production cinéma de la « Hamburg Media School » depuis octobre 2005.