Jury compétition film gérmanophone documentaire

 

Christian Beetz: réalisateur, producteur (Allemagne)

beetz

Christian Beetz étudie le théâtre et les sciences culturelles à Berlin et fonde en 2000 la Gebrüder Beetz Filmproduktion, qui a jusqu’ici réalisé plus de soixante documentaires pour le cinéma et la télévision. Comptent parmi ses productions récompensées, entre autres, DIE AKKORDEONSPIELERIN, HERBSTGOLD et LEBT WOHL GENOSSEN. Beetz est membre de la Deutsche Filmakademie, de l’Académie européenne du cinéma EFA ainsi que de la Deutsche Akademie für Fernsehen. 

Vincent Lucassen: producteur (Pays-Bas)

Né au Pays-Bas et diplômé en économie et en sociologie, Vincent Lucassen déménage, après ses études, à Vienne où il fonde l’entreprise de production WILDart Film et produit des documentaires comme PIANOMANIA (2009). En 2004, il lance DocuZone, une plateforme qui promeut la distribution numérique de films. V. Lucassen travaille, en sus de son activité de producteur, en tant que caméraman et réalisateur.

Güzin Kar: auteur, réalisatrice (Suisse)

kar

La Zurichoise originaire de Turquie Güzin Kar termine sa formation à l’Académie du cinéma de Ludwigsburg. Sous sa plume sont nés tant des rubriques fort lues que des livres comme "ich dich auch", mais aussi le scénario du succès cinématographique DIE WILDEN HÜHNER. En tant que réalisatrice, G. Kar met en scène plusieurs films pour la télévision et courts-métrages. Son premier long-métrage FLIEGENDE FISCHE (2011) a été diffusé ce printemps dans les salles d’Allemagne et de Suisse.

Jacqueline Zünd: réalisatrice (Suisse)

zund

Jacqueline Zünd, née en  1971 à Zurich, étudie à l’école de journalisme Ringier ainsi que à la London International Filmschool. De 1996 à 1998, elle travaille pour l’émission « Zebra » de la télévision suisse alémanique. Depuis lors, elle exerce aussi en tant que réalisatrice indépendante. Elle obtient, pour son documentaire GOODNIGHT NOBODY, un essai sur l’insomnie, le Züricher Filmpreis ainsi que le prix du Meilleur film de la relève au festival "Visions du Réel" à Nyon.