Jury compétition germanophone

 

Jessica Hausner, réalisatrice et scénariste

Jessica Hausner

Jessica Hausner, née en 1972 à Vienne, étudie la psychologie puis la mise en scène à la Filmakademie de Vienne. En 1996, elle réalise son premier court-métrage intitulé FLORA, qui lui vaut, outre de nombreux prix, un Pardino au Festival du film de Locarno. Son film de diplôme, semi-documentaire, INTER-VIEW obtient, en 1999, le Prix du Jury de la Cinéfondation au Festival de Cannes. Jessica Hausner gagne l’attention du public international en 2001 avec LOVELY RITA, une étude impressionnante sur la solitude au quotidien. Avec HÔTEL (2004), elle s’essaie au thriller psychologique. En 2009, elle reçoit une invitation à la compétition de la 66ème Mostra de Venise pour son film LOURDES, récompensé du célèbre prix Fipresci. A l’occasion de la 47ème Viennale, le prix du meilleur film lui est également décerné pour LOURDES. En 1999, Jessica Hausner fondait l’entreprise de production cinématographique viennoise coop99. 

Christof Neracher, producteur

Christof Neracher

Christof Neracher, né en 1970, est directeur et copropriétaire de Hugofilm. L’entreprise de production compte parmi les principaux espoirs du secteur cinématographique suisse depuis le succès international du film VITUS (2006) de Fredi M. Murer. En tant que producteur, C. Nerarer s’est engagé en faveur de plusieurs projets comme PEPPERMINTA (2009) de Pipilotti Rist, TANNÖD (2009) de Bettina Oberli et de JO SIFFERT – LIVE FAST, DIE YOUNG (2005) de Men Lareida. C. Neracher débute sa carrière en tant qu’éclairagiste indépendant. Par la suite, il est directeur de production pendant quatre ans dans l’événementiel et le théâtre avant de terminer, en 2000, une formation postgrade de deux ans en management, finances et organisation. De 1999 à 2000, il travaille pour l’Expo.02. En 2006, il participe au Festival de Cannes en qualité de « Producer on the move ». C. Neracher est membre du Conseil de fondation de Swiss Films et membre du Comité directeur d’ACE (Ateliers du Cinéma Européen).

Christoph Schaub, réalisateur

Christoph Schaub

Né en 1958 à Zurich, Christoph Schaub entre dans la coopérative Videoladen de Zurich et participe à la fondation de Dschoint Ventschr AG. De 1996 à 2004, il enseigne l’art de la réalisation dans la section Film/Vidéo à la Höhere Schule für Gestaltung ainsi qu'à l'école F+F à Zurich. A l’occasion de l’Expo.02, il supervise l’exposition « Onoma » en qualité de directeur artistique. Il a également été vice-président de l’Association suisse des scénaristes et réalisateurs de films et membre du Comité du Centre suisse de cinéma. Depuis 2005, il est conseiller de fondation dans la commission de la Zürcher Filmstiftung. Il participe également à la création du cinéma de quartier Morgental et des cinémas RiffRaff (Zurich) et Bourbaki (Lucerne). Christoph Schaub est connu du public pour la réalisation de LA DISPARITION DE GIULIA (2009), JEUNE HOMME (2006) et STERNENBERG (2004). Ses films ont tous reçu un écho très positif en Suisse comme à l’étranger, auprès des spectateurs mais aussi des médias. 

Frieder Wittich, réalisateur et scénariste

Frieder Wittich

Né en 1974 à Stuttgart, Frieder Wittich fait ses premières armes directement après sa maturité en tant qu’assistant cadreur pour la chaîne télévisée SAT.1. Il travaille en qualité de co-auteur de jeu télévisé de Krystian Martinek pour ZDF et SAT.1 et collabore au scénario de la série policière UNE ÉQUIPE DE CHOC. En 2005, F. Wittich termine sa formation de réalisateur à la Hochschule für Fernsehen und Film de Munich. Il réalise alors des spots publicitaires pour DaimlerChrysler, Swisscom et McDonald’s. Avec la comédie 13 SEMESTER (2009), F. Wittich célèbre ses débuts fort remarqués au cinéma à l’occasion du Zurich Film Festival de 2009. Ses courts-métrages MOSQUITO (1999) et OPUS (2002) sont récompensés à Beyrouth et à Bamberg ainsi qu’à l’Arizona International Film Festival. En 2004 déjà, F. Wittich s’est vu décerner, entre autres, le Porsche Award, le Kurz & Schön Award, le First Steps Award ainsi que deux Gold au Festival international du film publicitaire Spotlight.

Johanna Wokalek, actrice

Johanna Wokalek

Après avoir suivi le séminaire Reinhardt, Johanna Wokalek fait ses débuts sur les planches en 1996 dans « Alma – A Show Biz ans Ende », réalisé par Paulus Manker, filmé plus tard avec elle pour la télévision. Depuis lors, Johanna Wokalek tourne dans différentes productions scéniques et obtient le prix d’interprétation Alfred Kerr en 1999. J. Wokalek joue également dans de nombreux films. Elle débute en 1998 dans la production de Max Färberböck  AIMÉE ET JAGUAR. En 2003, elle remporte le Prix bavarois du cinéma pour son rôle émouvant de Lene dans HIERANKL, suivi en 2006 du Prix Adolf Grimme. Dans LA BANDE À BAADER (2007), elle joue le rôle de Gudrun  Ensslin, une terroriste du RAF, ce qui lui a valu le Prix Bambi comme meilleure actrice nationale. En 2008, elle tourne dans le film DIE PÄPSTIN de Sönke Wortman, puis dans différentes séries télévisées comme « Tatort – Der tote Chinese » et « Bella Block – Blackout ».